L’écriture spirite : Quèsaco ?

Une plume qui fait parler les morts

Saviez-vous que parmi les nombreux professionnels de l’écriture certains ont également des dons paranormaux.
Souvent qualifiée d’arnaque, l’écriture spirite, si elle est pratiquée par des professionnels avertis, peut vraiment avoir des résultats surprenants.
Cette technique consiste à laisser sa plume à la merci d’un esprit ou d’une force étrangère, afin de recueillir des messages venant d’un autre « plan astral ».
Qu’est-ce que l’écriture ésotérique ? Comment l’utiliser ?
Intéressons-nous dès maintenant aux deux formes les plus communes d’écriture spirite:

  • L’écriture intuitive
  • L’écriture automatique

pexels-photo-372748

L’écriture intuitive : une pratique à la portée de tous (ou presque !)

Elle permet, de communiquer avec des esprits et d’autres entités par voie télépathique. Le contenu des interactions est généralement retranscrit à l’écrit par le médium. Cette technique est appréciée par les débutants car elle ne nécessite pas de matériel particulier. En effet, un papier et un stylo suffisent amplement.

Les conseils des professionnels :

  • Choisissez un lieu calme
  • Concentrez-vous au maximum
  • N’abandonnez pas au premier essai
  • Conservez toutes vos communications

candle-1646765_960_720

L’écriture automatique : une technique mystique et dangereuse

Également nommée psychographie, elle est très réputée dans le milieu du spiritisme. Elle permet, selon les dires de ses adeptes, de communiquer avec les morts. C’est une technique de possession ponctuelle peu recommandée aux personnes impressionnables. Elle est généralement employée par des psychographes (c’est-à-dire des médiums écrivains).

Les conseils des professionnels :

  • Choisissez un médium réputé
  • Ne faites pas cette technique tout seul si vous débutez
  • Évitez de pratiquer la psychographie trop souvent
  • Méfiez-vous des entités qui entrent en contact avec vous

luca-laurence-547660-unsplash

Ces usages insolites de l’écriture suscitent encore critiques et moqueries. Pourtant, il faut bien admettre que certaines personnes y ont recours pour surmonter la perte d’un être cher.

Attention, peu importe vos croyances, il est recommandé d’éviter l’écriture ésotérique en cas de troubles dépressifs.

Alors, plutôt sceptique ou mystique ? Dites-le nous dans la barre de commentaires.

À bientôt sur le blog !

2 réflexions au sujet de “L’écriture spirite : Quèsaco ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.