Réussir sous hypnose : Mensonge ou réalité ?

Le succès de l’hypnothérapie 

Que vous partiez à la conquête de votre premier emploi ou de votre baccalauréat, l’hypnose peut vous accompagner pour atteindre vos objectifs.

En effet, cette pratique est reconnue mondialement pour ses propriétés thérapeutiques. Aujourd’hui utilisée par les établissements hospitaliers en guise d’anesthésie, ses effets ne cessent de nous surprendre.

Pourtant, cette thérapie a longtemps souffert de sa réputation car elle est encore associée au monde du spectacle et de l’illusion. Cette technique ne relève pourtant pas de la « magie » et les nombreux intervenants qui la pratiquent peuvent avoir reçu des formations particulièrement complexes et denses.

De nos jours de plus en plus de parents soucieux de la réussite scolaire de leurs enfants font appel à un hypnotiseur. Pourquoi ? Parce que l’hypnose peut également servir à réduire le stress et l’anxiété. Mais pas uniquement.

L’hypnose peut-elle vraiment servir à réussir dans la vie ?

Il conviendra d’abord de comprendre ce qu’est l’hypnose avant de découvrir ses utilisations fréquentes.

Les différentes catégories d’hypnose

unknown-1769656_960_720

Il existe plusieurs types d’hypnose. Chacun possède une vertu recherchée par le corps professionnel qui l’exerce. Choisissez la méthode qui vous engage le plus avant de contacter un praticien. Parmi les 6 types d’hypnose reconnus et exercés en Europe et aux États-Unis, seuls quelques-uns peuvent servir à augmenter ses résultats scolaires.

Saurez-vous deviner lesquels ?

  • L’hypnose « de spectacle » : Elle fut mise en lumière par de célèbres magnétiseurs comme Charles Lafontaine ou encore Donato. Souvent accompagnée de mises en scène grandiloquentes, elle est associée au monde de l’illusion par le psychisme.
  • L’hypnose « directe » : Elle est très utilisée par le milieu médical. Elle permet notamment de réduire la souffrance avant certaines opérations chirurgicales (notamment dans le cas de « l’hypno-sédation »).
  • L’hypnose Ericknosienne : Elle fut créée par Milton Erickson, un célèbre psychiatre et psychologue américain. Très en vogue, elle repose sur un langage calme et chaleureux destiné à mettre en confiance le patient.
  • L’hypnose « conversationnelle » : Elle repose sur un dialogue entre le thérapeute et l’hypnotisé. Ce-dernier, contrairement aux autres cas d’hypnose thérapeutique, ne doit pas entrer dans une « transe profonde ».
  • La « neuro-hypnose » : Elle est réputée pour son action rapide et efficace. Elle s’inspire en grande partie des types d’hypnose précédemment évoqués (et surtout de l’hypnose directe et de l’hypnose Ericknosienne).
  • « L’autohypnose » : Elle se pratique sans l’aide d’hypnothérapeute. Idéale pour les étudiants et les petites bourses, elle permet de répondre seul à ses angoisses intérieures. Elle peut servir, entre autre, à améliorer sa concentration.

Alors selon vous, quelles techniques pourraient  permettre d’augmenter ses résultats scolaires ? Laissez vos réponses en commentaire.

Les utilisations fréquentes de l’hypnose

 

street-2805643_960_720
Réussir ses études avec l’aide de l’hypnose ? Pourquoi pas !

Ces modes de contrôle psychique peuvent être employés pour de nombreuses raisons. En fonction de l’âge du patient certains besoins seront traités en priorité.

Chez le mineur, l’hypnose est très demandée par le parent d’un enfant hyperactif. Souvent, elle aide à améliorer la capacité de concentration. Par ailleurs, il est reconnu que l’hypnose augmente grandement les fonctions mémorielles de la personne qui en fait régulièrement.

Chez le majeur, elle est fréquemment utilisée dans le cadre du traitement du tabagisme et des différentes addictions. Elle aide également les personnes victimes de troubles psychiques à réduire leurs angoisses et leurs pulsions autodestructrices. Elle permet également de vaincre certaines phobies comme l’agoraphobie ou encore la leucosélophobie.

Pour les adultes comme pour les enfants, l’hypnose peut aussi permettre de gagner en confiance et en estime de soi. Ceci explique pourquoi l’hypnose fut avant tout utilisée par les psychiatres et les psychologues. En effet, cela signifie que sortir des individus de la dépression relève bien des compétences des hypnothérapeutes.

Par ailleurs, de plus en plus de personnes tentent l’autohypnose dans le but de réduire leurs troubles du sommeil (les insomnies en particulier).

Du mal à trouver le sommeil ? Par ici pour découvrir une séance d’hypnose gratuite sur YouTube.

Enfin, dans le cadre scolaire et universitaire, beaucoup d’étudiants franchissent le cap et essayent de maximiser leur apprentissage. Certains le font dans un cadre institutionnel et ont ainsi la chance d’avoir un thérapeute. D’autres en revanche, choisissent une méthode plus solitaire qu’ils peuvent pratiquer à domicile pour augmenter leurs résultats scolaires.

Envie d’essayer l’hypnose pour réviser plus efficacement ? Cliquez-ici ! Faites bien plusieurs séances pour profiter des effets bénéfiques de votre thérapie.

thumbs-up-2056022_960_720

Pour conclure, il est possible d’augmenter ses chances de réussite avec l’hypnose. Qu’il s’agisse de votre quête de confiance en vous, ou d’amélioration de votre potentiel, des professionnels fiables peuvent encadrer vos besoins. Aussi, vous avez le luxe de choisir parmi un panel de techniques réputées.

Attention cependant, car l’hypnose ne peut pas répondre à tous les maux. Pour découvrir d’autres thérapies efficaces pour vous professionnaliser ou gagner en confiance en vous, par ici.

 

À bientôt sur le blog.

 

 

 

Publicités

4 réflexions au sujet de “Réussir sous hypnose : Mensonge ou réalité ?”

  1. Déjà, bravo pour ce bel article !! Selon moi, les trois dernières techniques sont les plus efficaces pour les résultats scolaires…

  2. Oui l’hypnose permet d’accéder a une partie de l’inconscient qui par définition est caché. Avec l’hypnose (eriksonienne) on peut réactiver ou modifier une partie en installant un programme (on peut convaincre l’inconscient d’arrêter de fumer ou de se dépasser pour une période d’examen) mais en aucun cas on ne peut booster les connaissances ou aller contre la volonté de la personne en transe hypnotique. Si la personne ne veux pas vraiment arrêter de fumer elle pourra faire 50 séances et cela ne marchera toujours pas. De même une personne qui est mauvaise en science ne pourra pas prouvé la théorie de la relativité ou calculer la période de demi vie d’un atome d’hydrogène.

    Il existe aujourd’hui de nouvelles formes d’hypnose comme l’hypnose humaniste qui consiste à élargir le champs de conscience plutôt que de plutôt qu’à le réduire. La personne est alors actrice consciente de sa propre guérison elle découvre et crée elle même son propre programme.

    L’hypnose est tellement méconnu et pourtant cette thérapie offre tant de possibilités !

    À noté que la sophrologie calédonienne est un sous genre de l’hypnose c’est une transe moins profonde mais qui apporte aussi des résultats !

    1. Merci pour ces éclaircissements :).

      En effet, l’hypnose offre énormément de possibilités, mais elle ne peut répondre à tous les maux (physiques, intellectuels, psychiques…).

      À bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.