Culture web

Travailler sur le web en Guadeloupe : Quels enjeux ?

Gérer une activité en ligne aux Antilles : Conseils et avis 

Travailler sur le web en Guadeloupe : Quels enjeux ?

Pour répondre à cette question, nous avons interrogé Anaïs Rancé, 26 ans, consultante en marketing digital interculturel sur l’archipel.

Les territoires d’Outre-mer comme la Guadeloupe ou la Martinique peuvent être un point de départ idéal pour le lancement d’une activité en ligne. Et pour cause, le nombre d’habitants y est moindre et la concurrence y moins implantée qu’en France métropolitaine.

Cependant, plusieurs problématiques entravent la digitalisation de ces territoires. Illectronisme, crise sanitaire, manque de budget, méconnaissance du milieuHeureusement, de plus en plus de professionnels s’activent à répondre aux difficultés des particuliers et des entreprises implantés sur ces zones. 

Digitalisation des Antilles françaises : Quelles entraves ? Quels enjeux ? Focus.

•••

Que pensez-vous de l’accélération de la digitalisation provoquée par la pandémie en Guadeloupe ?

Anaïs Rancé : « Je ne pense pas que cette digitalisation forcée soit une mauvaise chose en soi. Par contre ce qui est dommage, c’est qu’il ait fallu une crise de ce genre pour que les entreprises guadeloupéennes se sentent concernées par le digital. Ici, nous sommes encore très en retard sur ce sujet, mais je pense que ceci est dû à une méconnaissance des enjeux et des opportunités qui conduit à la négligence de cet aspect.

Le digital offre d’énormes possibilités que ce soit d’un point de vue de gestion interne, avec la possibilité d’automatiser de nombreuses procédures, mais aussi d’un point de vue commercial, en fournissant des données précises de suivi de rentabilité d’actions, en permettant une proximité avec une clientèle potentielle infinie, etc.

Les entreprises sont également face à des clients avec des exigences grandissantes accentuées par la crise. Ils souhaitent pouvoir trouver instantanément ce qu’ils recherchent sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux. Si les entreprises n’y sont pas, leur image est immédiatement impactée car ce n’est plus acceptable à l’ère du digital first. ».

Selon vous, quelles sont les grandes problématiques qui entravent la numérisation des Antilles ?

A.R. : « Je pense que dans un premier temps, il est important de poursuivre les efforts destinés à réduire la fracture numérique. La couverture internet et mobile de certaines zones est encore très insuffisante, surtout pour une activité professionnelle. La fibre optique y est plus qu’attendue. La sensibilisation et la formation au digital, ses métiers et enjeux sont également des problématiques centrales.

La majorité des entreprises de nos territoires ont une vision très limitée de ce qu’est le digital qui ne leur permet pas de comprendre l’intérêt de se faire accompagner par des personnes compétentes ni de payer des sommes qu’elles jugent élevées pour le faire. Il y a encore une mauvaise appréciation de la valeur réelle des métiers du digital. Enfin, d’un point de vue culturel, la transition vers le digital bouscule les habitudes et le changement fait peur. 

Les entreprises d’outre-mer cultivent une proximité avec leurs clients et collaborateurs ainsi que des procédés très oraux et informels qu’elles ont tendances, à tort, à mettre en opposition avec le digital. ».

Avez-vous des solutions à soumettre ?

A.R. : « Il est important de bien faire comprendre aux entreprises que le digital ne remplace pas les autres moyens de communication. Il est là pour les compléter. Toute action susceptible de faire évoluer la perception qu’ont les entreprises du digital est bonne à mettre en œuvre. On pourrait alors penser à intégrer chaque nouvelle entreprise à un réseau afin de créer des synergies mais aussi faciliter les retours d’expériences propices à mettre en confiance face à l’inconnu.

Il serait également intéressant de pouvoir accompagner  financièrement les entreprises sur le développement de leur stratégie de communication marketing et non uniquement sur l’acquisition ou la mise en place des outils tels que les sites internet par exemple. Il existe plusieurs dispositifs d’accompagnement à la création d’entreprise, pourquoi ne pas y intégrer une partie de sensibilisation aux bénéfices du digital mais aussi à sa complexité ?

Par la suite, un annuaire d’experts digitaux du territoire pourrait être mis à disposition des entreprises et porteurs de projets. Cet annuaire permettrait à la fois de mettre en avant des professionnels du territoire, souvent jeunes et travaillant quelque fois dans l’ombre des agences principales et de sensibiliser encore et toujours à l’existence de solutions adaptées à des budgets limités. ».

Citez 3 métiers du web importants pour vous en 2021.

A.R. : « Parmi les métiers du web les plus importants selon moi, on retrouve les stratèges à savoir les consultants et chefs de projets, qui apportent un positionnement et une orientation marketing centraux pour l’atteinte des objectifs commerciaux, mais aussi les experts du référencement sans qui il est impossible de réellement faire autorité et être pérenne.

Il y a également les développeurs qui permettent d’ouvrir le champ des possibles et d’accéder à de nouveaux marchés via la créations d’applications et de sites performants.

Enfin, les experts de la cybersécurité sont et seront de plus en plus importants à mesure que l’on avancera dans l’ère du digital. Une entreprise qui capitalise sur son développement digital doit s’assurer de le faire dans les conditions les plus sécuritaires possibles pour la protection des données de ses clients et éviter des pertes irréversibles lors de cyber-attaques amenées à se multiplier. ».

•••

Besoin d’en savoir plus sur ce thème ? Par ici ! 

Découvrez Le Carré Stratégique, une box de stratégie et conseils en marketing digital conçue par Anaïs Rancé. 

Vous vivez en Guadeloupe et vous possédez un business en ligne ? Faites votre pub en laissant un commentaire. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.