Qu’est-ce que le sketchnoting ?

Le sketchnoting : Une technique d’apprentissage ludique et graphique

écriture

Le sketchnoting est une méthode visuelle de prise de notes. Elle permet de transformer ses cours pour mieux les apprendre.

Comment faire du sketchnoting ?

Découvrez en fin d’article une méthode étape par étape.

○○○

Les origines du sketchnoting 

sketchnoting rohdesign
Source : rohdesign.com

Mike Rohde, graphiste, illustrateur et auteur, a rendu célèbre la pratique du sketchnoting. Il a notamment inventé le terme « sketchnote ».

Il s’agit tout simplement d’une note réalisée à partir d’un dessin.

Cette méthode peut-être très utile pour lutter contre certains troubles de l’apprentissage. Elle peut aussi servir à mobiliser l’attention des enfants et des adolescents au moment des périodes de révision.

De plus, ce créateur donne de nombreux conseils sur le blog de son site web.

Connaissiez-vous déjà cette pratique pédagogique ?

Sketchnoting : 3 manuels pédagogiques à connaître

Pour utiliser cette technique efficacement nous vous recommandons de vous fier à des manuels pédagogiques illustrés.

En voici 3 :

Avez-vous déjà lu ces ouvrages ?

Sketchnoting : 3 outils pédagogiques à connaître

Le sketchnoting doit rendre votre prise de notes unique, concise et ludique.

Afin de faciliter la pratique de cette technique d’apprentissage, certains créateurs ont conçu des outils particulièrement utiles.

Voici notre sélection :

En avez-vous déjà entendu parler ?

Sketchnoting : La méthode en 4 étapes

sketchnotes
Source : Pinterest
  • Étape 1 : Constituer une bibliothèque d’éléments graphiques

Cette bibliothèque regroupera tous les dessins que vous utiliserez pour faire des sketchnotes. Voici quelques exemples :

  • Les formes simples
  • Les personnages
  • Les flèches
  • Les cadres
  • Les bannières
  • Les lignes et les séparateurs
  • Les bulles

Lesquels utilisez-vous le plus souvent ? 

  • Étape 2 : Améliorer la mise en forme du texte

En sketchnoting, le lettrage est très important. On regroupe :

  • les titres qui permettent de structurer la page
  • les paragraphes courts qui facilitent la relecture

C’est le texte qui va permettre de hiérarchiser les données pour mieux les retranscrire et les mémoriser. Il faut réfléchir à la mise en forme globale de votre planche avant d’y ajouter de la couleur. Plusieurs mises en page sont envisageables comme la pagination en colonnes ou le mind mapping.

  • Étape 3 : La conception des images

L’ajout d’éléments graphiques doit être réalisé pour synthétiser les informations à retenir. Ils doivent être en accord avec les éléments textuels (titres et paragraphes).

Les séparateurs, les cadres et les bannières permettent de hiérarchiser les informations. Les flèches et les bulles sont utilisées pour mettre en avant certaines notions (dates, définition, brève explication).

  • Étape 4 : La relecture et l’assimilation

Une planche de dessins mémoriels peut être retravaillée (et revue) au fur et à mesure pour augmenter les effets de la mémorisation.
À ce titre, plusieurs éléments peuvent revus comme :

  • les contrastes
  • la taille des éléments
  • les ombrages
  • le contraste
  • la profondeur
  • les nouvelles informations
  • la décoration
  • les corrections

Sketchnote : Exemple 

Voici un exemple de sketchnote sur les bienfaits du griffonnage pour vous aider à réaliser votre première planche.

sketchnote
Source : Pinterest

○○○

Avez-vous aimez cet article ? Dites-le nous en laissant un commentaire.

2 réflexions au sujet de “Qu’est-ce que le sketchnoting ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.