Frédéric Terrien

Entrevue littéraire | Frédéric Terrien, un auteur drôle et romantique

Focus sur Frédéric Terrien : Un auteur à connaître en 2021

La petite rédac’ interroge les auteurs afin que vous puissiez mieux les connaître. Aujourd’hui, nous partirons donc à la rencontre de Frédéric Terrien, l’auteur de Ça arrive à tout le monde

D’où tire-t-il son inspiration ? L’histoire d’amour de Sophie et Denis aura-t-elle une suite ?

Il a répondu à nos questions pour vous.

entrevue littéraire

  • Présentez-vous en quelques lignes.

« J’habite Madrid depuis 1992, année des JO de Barcelone, de l’Expo universelle de Séville et de Madrid capitale culturelle européenne. En gros à l’époque l’Espagne ressemblait au nouvel eldorado, on ne parlait que de ce pays dans tous les médias, du coup je me suis laissé tenter par une offre de travail à Madrid, avec à l’esprit l’idée d’y rester un an ou deux. Ça en fait bientôt trente. J’y ai fait beaucoup de choses, des supers (ma fille est née ici peu après mon arrivée ), des bonnes, des moins bonnes et des franchement lamentables. C’est la vie. »

  • Quelles sont vos sources d’inspiration ?

« L’idée de départ de « Ça arrive à tout le monde » m’est venue lors d’un échange avec une amie. Je l’ai retournée des centaines de fois dans ma tête avant de me lancer. Seul le personnage central masculin est en partie inspiré par moi, je pense que c’est inévitable pour un premier livre, c’est plus facile à construire en partant de certains traits de caractère et tranches de vie qui me sont propres. Pour les autres personnages, j’ai commis l’erreur de ne pas les définir avant de m’y mettre, dans la première version du livre ils se ressemblaient trop, notamment dans leur façon de s’exprimer, c’est une chose sur laquelle j’ai dû revenir pour les rendre différents les uns des autres. Quant aux situations, elles sont apparues au fur et à
mesure du récit, sans aucune préméditation. En réalité, lorsque j’ai ouvert le document Word pour la première fois, je savais comment ça commençait et comment ça terminait, tout le reste est venu naturellement. »

  • Qui est votre lecteur idéal ?

« L’histoire tourne autour de deux personnages très attachants, Denis et Sophie, je crois sincèrement que chaque lecteur/lectrice s’identifie avec l’un des deux, donc je dirais que mon public devrait être autant masculin que féminin, et à partir d’un certain âge compte-tenu des références culturelles et sociales qui jalonnent le récit, probablement à partir d’une trentaine d’années. »

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cette histoire ?

« J’avais eu une première approche de l’écriture, mais en espagnol, après avoir alimenté un blog de musique de 2013 à 2015, à raison d’un post quotidien sur un artiste différent. Soit 1000 posts, pendant 1000 jours, sans jamais manquer au rendez-vous, très franchement il faut être particulièrement crétin pour se fixer ce genre de défi, ça m’a torturé tous les matins au réveil lorsque je devais faire des recherches insensées pour trouver l’artiste et le disque du jour. Le centième jour j’ai bu plus que de raison, en revanche le 1001ème je me suis dit qu’un jour je devrais me mettre à l’écriture, car l’expérience, même dans une autre langue, m’avait énormément plu. Et finalement je m’y suis mis à une époque où il ne m’arrivait strictement rien, je n’avais pas d’activité professionnelle ni de relation sentimentale, j’ai donc couché sur papier l’histoire que j’aurais rêvé de vivre à l’époque. Et aujourd’hui encore je paierais cher pour être Denis ! »

  • Ça arrive à tout le monde aura-t-il une suite ?

« Absolument, d’ailleurs elle est déjà écrite, en revanche elle ne verra le jour que si « Ça arrive à tout le monde » connaît un certain succès. Et je réfléchis au troisième tome. »

  • Pensez-vous vous initier à d’autres genres littéraires ?

« Quand j’en aurai terminé avec Denis et Sophie (je ne me fixe pas de limite quant à leur histoire), j’aimerais me mettre au polar, un genre totalement différent, mais j’en ai lu beaucoup et j’ai ma petite idée sur le genre de récit que je pourrais imaginer et construire. »

  • Où pouvons-nous vous rencontrer pour une dédicace ?

« À Madrid ! »

  • Avez-vous un site web ou des réseaux sociaux permettant de rester en contact avec vous ?

« Le livre a un site dédié, www.caarriveatoutlemonde.com, où tout un chacun peut venir écouter librement toutes les chansons mentionnées dans le roman. Et on peut me trouver sur Facebook et LinkedIn. »

○○○

Cette entrevue vous a plu ? Partagez-la et parlez de cette nouvelle plume autour de vous. Et vous… Connaissez-vous Frédéric Terrien ? Que pensez-vous de son premier livre ? Dites-le nous en laissant un commentaire.

À bientôt sur le blog. 

2 réflexions au sujet de “Entrevue littéraire | Frédéric Terrien, un auteur drôle et romantique”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.