Dysorthographie | Outils et conseils

Vivre avec la dysorthographie | Méthodes et astuces

 

En 2018, 6 à 8 % de la population était concernée par les troubles « dys » en France d’après la fédération française des dys.

Plusieurs acteurs de la petite enfance se sont donc mobilisés pour soutenir les enfants touchés par ce handicap.

Selon le site dys-positif.fr : « La dysorthographie fait partie des troubles DYS les plus handicapants, car elle touche à la base fondamentale de tout apprentissage : l’écriture. Et ce, qu’elle soit dictée ou spontanée. Une mauvaise assimilation des règles orthographiques ne peut qu’avoir des effets néfastes sur l’avenir de l’enfant dysorthographique dans la mesure où dans ce genre de cas. ».

Des professionnels ont mis en place des outils et des méthodes pour surmonter ce handicap.

Quels sont-ils ?

Focus.

5 outils conçus pour les dysorthographiques

Utilisez-vous déjà ces outils ? Dites-le nous en laissant un commentaire.
  • Le Readen Pen

Le C-Pen Reader sert à lire un texte imprimé. Il propose des voix de haute qualité parlant anglais américain, anglais britannique, espagnol et français. Utilisez-le pour écouter les prononciations ou pour vous aider à lire en général.Source : Readen Pen

Pour certains parents, il s’agit d’un outil numérique révolutionnaire. Victime de son succès, il coûte toujours très cher sur internet.

  • Le Ring Pen (ou guide-doigt)

Le ring pen permet à l’enfant ou à l’adulte qui l’utilise de mieux tenir son stylo. Le but est avant tout d’éviter la fatigue musculaire. Ces accessoires misent aussi sur leur côté ludique pour inciter les jeunes utilisateurs à écrire.

Il est possible de trouver ces articles à un tarif abordable en ligne ou dans une boutique spécialisée.

Nous en avions présenté un dans cet article. ◄

  • Les transparents de lecture

Dans un livre intitulé 50 activités bienveillantes pour les dys, Françoise Chée a mentionné l’étude du professeur Arnold Wilkins qui souligne que 50% des enfants scolarisés en milieu ordinaire éprouveraient une amélioration de leur perception visuelle et 5% d’entre eux liraient jusqu’à 25% plus vite avec un calque coloré dont ils auraient eux-mêmes choisi la couleur.

  • Les cahiers de vacances conçus pour les enfants Dys

Les cahiers de vacances conçus par Evelyne Barge et Marco Overzee sont spécialement adaptés aux enfants touchés par un trouble dys ou un TDAH.

Leurs créateurs sont des professeurs et des professionnels de santé sensibilisés à ces troubles de l’apprentissage.

  • Les jeux d’orthographe

Il est possible d’aider un enfant à combattre son handicap par le jeu.

D’ailleurs, les jeux de société littéraires sont nombreux et peuvent être réalisés en famille. Par exemple, les Alphas sont des personnages-figurines qui représentent les lettres de l’alphabet. Une histoire leur donne vie. L’enfant doit les manipuler pour mieux les visualiser.

Comment accompagner un enfant souffrant de dysorthographie ?

Il existe plusieurs façons d’accompagner un enfant dys.

Il existe plusieurs façons d’accompagner un enfant dys.

En voici trois :

  • La méthode DYSEUROPE

« La méthode de Dyseurope s’adresse aux parents d’enfants dyslexiques au primaire, collège ou au lycée et qui, malgré une intelligence normale rencontrent sans raisons apparentes des difficultés scolaires. Elle leur apprend à lire et à écrire autrement, puisque l’enseignement classique n’a pas été assimilé par l’enfant. ». – Source : vaincreladyslexie.com

Par ici pour en savoir plus.

  • L’accompagnement par un professionnel

De nombreux professionnels sont connus pour leur efficacité auprès des personnes souffrants de troubles dys.

Le premier est l’orthophoniste qui peut être suivi par un graphothérapeuthe, un psychomotricien ou encore un accompagnant éducatif et social si l’enfant est encore à l’école.

  • Une prise en charge précoce du trouble Dys

Selon les experts, certains signes de dyslexie et de dysorthographie peuvent être détectés depuis la maternelle :

– Des troubles persistants du langage oral ;

– les troubles psychomoteurs ;

– des troubles de l’attention ;

– les troubles de la manipulation ;

– les difficultés dans l’analyse des sons…

Une prise en charge précoce apportera plus de bénéfices à l’enfant.

○○○

Ce thème vous intéresse ? Par ici pour en savoir plus au sujet des troubles dys.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.