Commentaire de texte : Comment éviter la paraphrase ?

Éviter la paraphrase | 5 astuces imparables

1455554450_line-21_icon-icons.com_53282

La paraphrase est souvent jugée lourde et superficielle. Cette erreur est fréquemment commise par les lycéens et les étudiants qui composent un commentaire de texte. 

Selon le dictionnaire en ligne linternaute.fr la paraphrase est un « énoncé de même sens mais plus long qu’un texte initial. ».

Comment éviter de paraphraser un texte ?

Découvrez une méthode infaillible.

lapetiteredac.com (12)

Conseil n°1. Définir les notions importantes du sujet

Pour analyser un sujet au mieux, il convient d’en définir les termes-clés. Si vous êtes chez vous, utilisez un dictionnaire spécialisé en ligne relatif à la matière du devoir à rendre. 

Utilisez également les définitions fournies par vos enseignants. 

Pour éviter la paraphrase, il vous suffit donc de définir les mots les plus importants d’un texte.

Conseil n°2. Contredire la thèse du texte 

Les idées des philosophes et des romanciers sont souvent confrontées à la critique

Il est toujours possible de développer un ou plusieurs axe(s) de votre plan autour des doctrines qui s’opposent à celle de l’auteur étudié.  

Par exemple, un texte faisant l’apologie de l’utilité de l’oeuvre d’art pourrait être opposé à un extrait témoignant de l’inutilité des créations artistiques. 

Conseil n°3.  Expliquer la doctrine de l’auteur

Une doctrine est un « ensemble de croyances ou de principes traduisant une conception de l’univers, de la société, etc., constituant un système d’enseignement religieux, philosophique, politique, etc., et s’accompagnant souvent de la formulation de règles de pensée ou de conduite. ». (Source : Larousse). 

Pour expliquer la doctrine d’un auteur, il faut faire preuve d’esprit de synthèse. Ne vous embarquez pas dans des explications complexes, reprenez simplement les termes de votre cours ou de votre manuel scolaire avec vos propres mots.  

Conseil n°4. Ne pas citer le texte sans ajouter d’informations supplémentaires

 
Vous devez vous assurer de développer les dires de l’auteur à étudier. Comment ? En y apportant des informations supplémentaires. 
 
Voici 8 questions à se poser pour éviter la paraphrase : 
 
  • Qui est l’auteur ?
  • À quelle période ce texte a été publié ?
  • Quel est le thème du document ?
  • À quelle(s) partie(s) du cours le document fait-il référence ?
  • Le thème du texte a-t-il été développé par quelqu’un d’autre ?
  • Comment ce texte a-t-il été reçu par la critique ? 
  • L’auteur énonce-t-il une vérité générale ? 
  • À qui s’adresse cet écrit ? 
  • Quel est l’intérêt du document ?

Conseil n°5. Parler de l’évolution chronologique du thème

Les connaissances et les idées évoluent en fonction du temps qui passe. 

C’est pourquoi il est intéressant de traiter des problématiques et des théories qui succèdent ou qui précèdent celle qui est évoquée dans un extrait. 

Pour y parvenir, vous pouvez concevoir une frise chronologique reprenant les évolutions marquantes d’un thème évoqué en cours sur votre brouillon. 

Connaissiez-vous ces astuces ? Laquelle utilisez-vous le plus souvent ?

Dites-le nous en laissant un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.