Chronique littéraire : Les Milésiens – Tome 1 : Le choix des armes de Etienne Grosjean

Focus sur le premier tome d’une trilogie fantastique

#SP

workspace2_119870

Tir Bold, une terre celte fractionnée en 13 nations, voit son quotidien rythmé par les alliances et les conflits politiques.

Plongés dans ces luttes de pouvoir, trois personnages sont tiraillés entre leurs ambitions personnelles, la protection de leurs clans et de Tir Bold.

Ils découvrent ainsi leurs destinés, au fil des combats et des sacrifices.

Découvrons le premier tome de cette trilogie épique ensemble.

Au sommaire :

  • Les informations générales
  • Le meilleur du roman
  • L’avis de la rédac’
  • Le mot de l’auteur

•••

Les informations générales

lapetiteredac.com (4)

Une citation marquante ?

Il est temps que vous appreniez à faire confiance, dit soudain Figol qui les avait suivi et écouté sans qu’ils ne s’en aperçoivent. La Lance dorée d’Assal est une arme redoutable. Elle tue immanquablement tout homme dont elle a fait couler le sang. Voilà, Ibar, la raison pour laquelle les blessés sont rares chez ces guerriers. Plutôt que d’embêter ce pauvre homme avec des stupidités, il siérait plus à un guérisseur comme toi de lui changer ce pansement crasseux. L’infection se propage vite en voyage.

Envie d’en savoir plus sur l’univers d’Etienne Grosjean ? On vous dit tout juste ici.

Le meilleur du roman

giphy

  • Le choix du titre 

Le terme « Milésiens » n’est pas dénué de sens…

En effet, dans la mythologie celtique, les Milésiens ou les fils de Mil Espaine sont les premiers humains à avoir débarqué sur l’île irlandaise.

  • La présence forte du genre fantastique

Druides, prophéties, lutins et autres créatures magiques vous attendent dans ce premier opus.

Un véritable plaisir littéraire, pour les amateurs du célèbre Seigneur des anneaux ou de Games of Thrones.

  • Un scénario riche et maîtrisé 

L’origine des personnages principaux et celle des conflits politico-militaires est clairement contée par Etienne Grosjean.

Sous la plume de l’auteur, les péripéties s’agencent en apportant toujours plus de valeur ajoutée à l’univers fantastique du livre.

  • La couverture réalisée par Clément Blum 


L’illustration est sobre. Bleutée avec des touches d’or. Elle représente un personnage, visiblement un guerrier, équipé d’une épée et d’une lance aiguisée.

Les yeux fermés, les cheveux longs et trempés par la pluie battante, le personnage représenté est vêtu d’une cape drapée richement ornée et resserrée à la taille par une ceinture de cuire.

L’avis de la rédac’

lapetiteredac.com (2)

Pédagogue, l’auteur a pris le soin de présenter les personnages principaux avant d’entamer son récit. Les différents clans sont exposés, ne laissant aucune place à la confusion au cours de l’histoire.

Fan du Seigneur des anneaux, j’attendais beaucoup de cet ouvrage.

Le résultat ? 

Je ne suis vraiment pas déçue. Je suis même agréablement surprise par la puissance qui se dégage de l’intrigue. Qui obtiendra tout les mérites liés à sa force et à son rang ? Qui sortira vainqueur de cette lutte d’influence politique ?

Je dois le dire, il s’agit là d’un petit chef d’oeuvre, court, rythmé, magique et sanglant qui pourrait plaire à n’importe quel amateur du genre.

Les symboles forts de la mythologie irlandaise sont utilisés à bon escient tout au long du récit, lui donnant force et substance.

Côté personnages, je me suis prise d’attachement pour Elada, l’épouse de Cian. Son amour, son abnégation et surtout son destin tragique m’ont vraiment plu. D’ailleurs je suis convaincue que le second tome de la trilogie la mettra en avant. Je l’attends avec impatience.

Côté plume, le vocabulaire médiéval est utilisé avec soin par l’auteur, malgré le franc-parlé de certains personnages un brin rustres.

Je recommande fortement ce livre. 

Merci beaucoup pour cette découverte que je pense relire très bientôt.

Le mot de l’auteur

La petite rédac’ interroge les auteurs afin que vous puissiez mieux les connaître. Focus sur Etienne Grosjean :

lapetiteredac.com (6)

  • Pouvez-vous vous présenter à vos futurs lecteurs ? 

Je m’appelle Etienne Grosjean. J’ai commencé l’écriture à 22 ans mais c’est à 34 ans avec Le Choix des Armes, premier tome de la trilogie Les Milésiens,  que je publie mon premier roman en auto-édition. Je suis actuellement en train d’écrire le deuxième tome.

  • Quelles sont vos sources d’inspiration littéraires ? 

Mes sources d’inspiration sont multiples. J’ai toujours lu des livres issus d’univers très différents. Mes influences vont autant des classiques de la fantasy (Tolkien, Game of thrones, La horde du contrevent…) qu’à la littérature du XXe (Hemingway, Kerouac, Céline, Vian…) en passant par la littérature contemporaine (Houellebeck, Ferrari…) et les très grands classiques (Guerre et Paix, Le rouge et le noir…). Si la fantasy est l’influence dominante de Les Milésiens, tous ces grands écrivains ont inspiré mon écriture d’une manière ou d’une autre.

  • Pourquoi tant d’attrait pour la mythologie irlandaise ? 

En découvrant le mode de vie des celtes, je me suis rendu compte de la richesse de leur mythologie. Ces mythes et légendes m’ont immédiatement inspiré. J’ai décidé de créer mes propres personnages et de raconter une histoire se déroulant sur un continent imaginaire, tout en restant fidèle au mode de vie et aux croyances des celtes. Les gaulois eux-mêmes étaient des celtes et leurs croyances s’imprégnaient de la mythologie irlandaise. Ainsi cette mythologie fait partie intégrante de notre héritage.

  • Où peut-on vous rencontrer pour une dédicace ? 

Je serai en dédicace au Salon du Livre de Paris le 22 mars prochain sur le stand Coeur d’Ecrivain (T51) de 10h à 14h.

  • Pensez-vous vous spécialiser dans la romance fantastique ou vous essayerez-vous à d’autres genres littéraires ? 

J’ai commencé l’écriture avec des romans proches de l’autofiction. Toutefois, j’ai rapidement ressenti le besoin de m’exprimer à travers un univers plus riche, dans lequel je pourrai explorer la psychologie d’un panel varié de personnages, tout en proposant au lecteur une aventure passionnante. C’est ainsi que le projet Les Milésiens est né. Il me reste encore deux tomes à finaliser donc je vais pour l’instant me concentrer sur leur écriture. Mais à l’avenir, j’envisage de m’essayer à d’autres styles. Je suis notamment attirer par la science-fiction.

•••

Vous souhaitez obtenir ce livre et découvrir l’univers littéraire d’Etienne Grosjean ?
Achetez-le vite sur l’un des liens suivants :

la petite collection (12)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.