Chronique : Au nom des Dieux | Gautier Durrieu de Madron

Au nom des Dieux – De l’eau et du sang de Gautier Durrieu de Madron

#ServicePresse

1455554450_line-21_icon-icons.com_53282

Notre histoire débute en 2015… Alors qu’un conflit mondial est sur le point d’atteindre son apogée, des personnages venant des quatre coins du monde  subissent des phénomènes paranormaux.

Sous ce climat de tension, tous se retrouvent associés à des événements et à des personnages mythologiques.

Cristobal, Lucie, Soren, Mizuchi, Amanda, Edgard et d’autres personnages principaux vous attendent tout au long de ce tome 1.

Vont-ils contribuer à la résolution du conflit politique et militaire qui est sur le point de bouleverser la société ? Les Dieux grecs, scandinaves et asiatiques régissent-ils l’ordre du monde dans l’ombre ?

Découvrons plus en détail le début de cette saga fantastique et moderne.

Au sommaire :

  • Les informations générales
  • Le meilleur du roman
  • L’avis de la rédac’
  • Le mot de l’auteur

•••

Les informations générales

lapetiteredac.com (1)
Note : 4/5

Une citation marquante ?

J’étais sûr que les dieux comprendraient notre démarche. Je n’avais jamais été dans Manhattan, ni même dans New York en fait. Mais je n’aurais jamais cru m’y retrouver dans une situation pareille. L’île entière était bouclée. Il nous avait fallu deux heures pour passer les premiers barrages. Les forces de police étaient déployées en même temps que les militaires, à croire que le gouvernement voulait à tout prix maximiser son nombre de soldats.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez vite le meilleur du roman en 4 points.

Le meilleur du roman

afternoon-4025694_1280
Nous avons identifié pour vous les quatre points forts de l’ouvrage de Gautier Durrieu de Madron.

Au nom des Dieux : Les 4 points forts littéraires

1. Un personnage : Une identité forte

Je me suis mise, entre autre, dans la peau d’une criminelle autrichienne mais aussi dans celle d’un chômeur cynique et désabusé.

Avec eux, j’ai voyagé et j’ai subi les transformations de l’ordre mondial.

2. Une histoire riches en péripéties

Bien que la mythologie soit très présente dans ce livre, vous ne sombrerez pas dans les dédales de la littérature antique.

Des voyages, de l’action et des découvertes paranormales vous attendent tout au long du récit.

3. Les différents mythes abordés et revisités

giphy

On vous dira juste lequel nous a le plus marqué :

La légende de Sun Wukong : Une référence à Dragon Ball ?

Également connu sous le nom de « Son Goku » (« roi des singes » en français), ce Dieu chinois est doué d’une force et d’une rapidité surhumaine. Il est très souvent évoqué dans la littérature chinoise classique.

4. L’annonce d’une suite

Ce tome 1, nous l’avons compris, était une présentation complète du cadre de vie des personnages dans le but de poser les bases d’une future saga littéraire. La fin de cette oeuvre présentera donc deux caractéristiques :

  • Le présage de nouveaux mystères à découvrir,
  • La mise en avant de nouvelles capacités surnaturelles.

L’avis de la rédac’

giphy
Un véritable melting pot culturel.

Je reviens de loin… En quelques semaines, j’ai vécu un conflit mondial armé, j’ai découvert que les mythes que j’apprenais à l’école faisaient partie intégrante de mon histoire.

Une plongée dans un univers où le capitalisme est poussé à son paroxysme.

Durant les premiers chapitres, la mythologie est évoquée par petites touches. J’ai notamment pu repérer quelques références subtiles, comme la répétition du mot « ambroisie ». Mais n’ayez pas d’inquiétude…

L’intrigue atteindra son point culminant avant la fin de l’ouvrage. Les références religieuses et mythologiques seront variées tout en étant rythmées par la plume de l’auteur.

Encore un roman parfaitement adapté aux lecteurs de 15 à 28 ans. Il pourrait répondre, entre autre, aux attentes des amateurs de l’univers cinématographique Marvel. Long et complexe mais très agréable à lire.

Le point négatif :

J’aurais beaucoup aimé en savoir encore plus sur l’origine des personnages principaux et sur leurs familles. J’aurais peut-être les informations que j’attends dans le second tome.

Le mot de l’auteur

La petite rédac’ interroge les auteurs afin que vous puissiez mieux les connaître. Focus sur Gautier Durrieu de Madron :

lapetiteredac.com (6)

Pouvez-vous vous présenter ? 

Nordique d’apparence, sudiste d’état mais écrivain avant tout, J’ai d’abord cru vouloir embrasser une carrière scientifique. Mais hélas, après la biologie, la géologie puis l’archéologie, je me suis rendu compte que j’étais meilleur conteur que chercheur. Aussi, depuis maintenant 3 ans, j’écris et développe un univers littéraire, Au nom des Dieux, ainsi que d’autres projets, et je me suis même lancé dans la chronique littéraire (Les Chroniques d’un Berserker).

Et, depuis peu, est sorti le premier roman de cet univers : Au nom des Dieux – de l’Eau et du Sang. Ce premier tome est disponible sur Amazon. Le roman mêle mythologies et modernité pour offrir une revisite des mythes anciens dans une guerre mondiale à laquelle les dieux décident de prendre part. J’ai choisi la voie héroïque, mais dangereuse, de l’autoédition, pour rester pleinement maître de mes écrits. Maintenant il ne me reste plus qu’à trouver un anneau, quatre hobbits, deux hommes, un elfe, un nain et un magicien pour poursuivre la lourde tâche que je me suis confiée : réenchanter le monde !

Quelle fût votre principale source d’inspiration ? 

En soi, ce sont les mythes en eux-mêmes qui m’inspirent le plus, et je les découvre encore et encore grâce à de nombreux supports. J’adore tout ce qui touche aux mythologies. Ces univers sont pour moi une source d’émerveillement, de sagesse et de réflexion intarissable. Et donc, que ce soit via la musique (les groupes de Heavy Metal qui traitent des dieux sont légions), les jeux-vidéos ou de rôle, la littérature ou encore le cinéma, j’adore découvrir ou redécouvrir toutes ces histoires.

Mais, fait amusant, je n’ai jamais été complètement satisfait par elles, trouvant qu’à chaque fois, il manquait quelque chose, qu’il n’y avait pas assez, ou que ça n’allait pas dans le bon sens… Jusqu’à ce que je me décide enfin à écrire mes propres histoires.

Quel est votre mythe préféré ? Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Je suis un immense fan de la mythologie scandinave. De toutes les histoires qui la composent, je ne saurais dire laquelle est celle que je préfère. L’expédition de Thor, Loki et Thjalfi en Jotunheim ? La capture de Fenrir ? La mort de Baldr et le Ragnarök ? Il y en a trop pour que je puisse choisir.

Il y en a un autre que j’ai particulièrement apprécié et qui semble également vous avoir charmé, c’est le Voyage vers l’Occident dans lequel on suit Sun Wukong. Cette histoire est pour moi une superbe aventure et un conte dont on peut tirer des dizaines d’enseignements, quel que soit l’âge auquel on le lit.

Où peut-on vous rencontrer pour obtenir une dédicace ? 

Je participe à de nombreux salons dans toute la France métropolitaine et je les annonce toujours sur ma page Facebook (Au nom des Dieux – saga fantastique). Mais résidant pour l’instant dans le Sud-Est de la France, c’est là que vous aurez le plus de chance de me croiser.

Quand pourra-t-on obtenir le second tome de cette saga ? 

Le second tome est prévu pour Avril prochain ! Le plus tôt dans le mois, je l’espère. Il me reste encore la couverture à faire et une ultime relecture afin d’éliminer les dernières coquilles qui pourraient se glisser çà et là dans le roman.

•••

Vous souhaitez obtenir ce livre et découvrir l’univers littéraire de Gautier Durrieu de Madron ? Achetez-le vite sur lien suivant :

Amazon – Prix : 25€00

Kindle

Aimez-vous les romans fantastiques ? Lequel vous a le plus marqué ?
Dites-le nous en laissant un commentaire.

la petite collection (12)

Publicités

2 réflexions au sujet de “Chronique : Au nom des Dieux | Gautier Durrieu de Madron”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.