lutter contre la procrastination

Flemme, procrastination : Maux, solutions et témoignage

Dites enfin adieu à la flemme !

 

1490820801-5_82399

Cet article est une contribution à l’événement inter-blogueurs organisé par Sabrina du blog DIGITAL TWISP et rédactrice de « Comment arrêter de procrastiner et passer à l’action pour se réaliser ». Découvrez également son article « Comment gagner en efficacité pour réussir en toute sérénité » pour en savoir plus à propos de ce thème.

Que vous soyez étudiant ou chef d’entreprise vous avez sûrement été confronté de près ou de loin aux conséquences de la procrastination. C’est pourquoi nous vous invitons aujourd’hui à repasser à l’action avec Digital Twisp.

Qu’est-ce que la procrastination ?

Petit rappel : La procrastination est une tendance psychologique qui se caractérise par le fait de repousser des tâches parfois essentielles à une date ultérieure.

Reporter les choses au lendemain n’est pas sans conséquence. En effet, les tâches s’accumulant jour après jour, le nombre d’actions à réaliser et le sentiment d’oppression ne font que croître.

Alors comment venir à bout de la flemme définitivement ?

Au sommaire :

  • Les causes principales de la procrastination
  • Des solutions pratiques pour vaincre la flemme
  • Témoignage : Marine, étudiante et ancienne procrastineuse

Les causes principales de la procrastination

procrastination
Comment lutter contre la procrastination ? Identifions les causes de ce mal avec Digital Twisp.

Avant de faire vos adieux définitifs à la procrastination et à ses conséquences, il est nécessaire d’en identifier les causes. Pourquoi repoussez-vous toujours les choses au lendemain ?

// Attention ! Ceci est une liste non-exhaustive. //

  • Le manque d’énergie et de sommeil

Dormez-vous moins de 8h00 par nuit ? Ne prenez pas cette mauvaise habitude à la légère.

Le manque de sommeil provoque, entre autre, des problèmes de santé, de concentration et d’anxiété.

  • Les phobies : Sources de procrastination

Savez-vous faire la différence entre la procrastination et la phobie administrative ? Dans un cas comme dans l’autre, des professionnels peuvent vous apporter leur aide.

La petite rédac’ vous dit tout juste ici.

  • Les addictions et les pratiques à risque

Lorsque la consommation de drogue prend le pas sur les activités essentielles de la vie, les victimes de cette pratique se retrouvent vite submergées au moment de reprendre les tâches de la vie quotidienne.

Plusieurs drogues et pratiques sont associées à la procrastination comme le cannabis et l’alcoolisme.

  • Le stress au travail

Selon une étude de la Northwester National Life, 45% des salariés trouveraient leur emploi stressant. Le stress des salariés d’une entreprise impacte généralement la bonne exécution des missions.

Vous arrive-t-il de repousser les tâches que votre boss vous confie ? Dites-le nous en laissant un commentaire.

  • Les maladies physiques, mentales et psychiques

Physique ou mentale, la maladie a toujours des incidences sur la réalisation des actes élémentaires de la vie.

Vous vous reconnaissez dans l’un des points évoqués ? Pas de panique ! Voici des solutions.

Des solutions pratiques pour vaincre la procrastination

vaincre la procrastination
Top 4 des techniques anti-procrastination. Vous les connaissez ? Comment les utilisez-vous ?


Nous avons parcouru le web pour vous dénicher les outils anti-procrastination les plus populaires en 2019. Vous les connaissez ? Sûrement.

Mais savez-vous les exploiter correctement ?

  • La to-do list pour vaincre la procrastination gratuitement

La to-do list est un outil gratuit à la portée de tous.

Il est recommandé de la concevoir la veille pour le lendemain. Elle permet de consigner un ensemble de tâches à effectuer pendant la journée, par ordre d’importance.

  • Le miracle morning pour gagner en productivité

Cette routine américaine est sensée améliorée la productivité. Aujourd’hui, un grand nombre de livres et d’applications y sont consacrés. Hal Elrod, le créateur de cette routine miracle a testé sa solution sur lui-même avant d’y consacrer un livre.

« Le lendemain, j’allais me réveiller à 5 heures du matin pour me consacrer à ces activités, et le mieux c’est qu’à la perspective de faire ces choses, j’étais impatient ! » – Miracle Morning, Hal Elrod.

  • Le planner professionnel pour une organisation efficace

Ils ont littéralement envahi les espaces publicitaires sur Facebook, Instagram et Pinterest. Ces supports sont notamment appréciés pour leur originalité et leur côté ludique.

Normalement destinés aux professionnels, ils sont de plus en plus utilisés par les étudiants pour organiser leurs séances de révision et leurs activités quotidiennes.

  • Le coaching pour les procrastineurs solitaires

Les coachs de vie sont particulièrement sollicités aux États-Unis. Un coach est un professionnel qui accompagne individuellement des personnes vers un changement de vie ou d’habitudes.

Ils sont souvent sollicités pour arrêter de fumer, effectuer un régime ou améliorer la productivité au travail.

Quelle(s) technique(s) utilisez-vous pour vous motiver au quotidien ?

Témoignage : Marine*, étudiante et ancienne procrastineuse

pexels-photo-3059751
Comme beaucoup de femmes, elle a changé de vie par amour, passant de la désorganisation la plus totale à une vie saine et productive. Un grand merci à notre abonnée pour son témoignage.

Marine décrit son ancien style de vie comme une véritable anarchie.

Retards systématiques, difficultés administratives, scolaires et personnelles… La jeune femme n’en pouvait plus. Risquant de redoubler pour la deuxième fois et croulant sous les factures impayées, elle décida d’entamer des changements drastiques dans son quotidien.

Découvrons son parcours ensemble.

LPR : Peux-tu nous parler de ta vie il y a 5 ans ?

Je la qualifie souvent comme un Ouroboros. Vous savez… Ce serpent qui se mord la queue. En pleine dépression, je me levais à 14h00 presque tous les jours, ce qui m’empêchait d’aller en cours. Je ressentais un véritable stress à l’idée d’effectuer des démarches en ville. J’avais presque peur d’effectuer des déplacements professionnels. Tout ça m’a causé énormément de problèmes à la fac mais aussi avec ma famille. J’ai pris beaucoup de temps à me sortir de ce cercle vicieux.

Comment as-tu pu te sortir de ce cercle vicieux ?

Le gros déclic, je l’ai ressenti lorsque mon petit-ami de l’époque m’a menacé de me quitter. À ce moment, j’ai lu énormément de blogs au sujet du manque de motivation. J’ai vite compris que je souffrais de phobie administrative et d’agora phobie. Pour confirmer ma découverte, je suis allée consulter un thérapeute qui m’a permis de comprendre la source de mes angoisses. Depuis je travaille dessus au jour le jour.

Que conseillerais-tu à un procrastineur en quête de motivation ?

Je lui recommanderais d’abord d’analyser les causes de son manque de motivation. Ensuite, de faire appel à un professionnel qualifié pour l’aider à palier à ses difficultés. Pour moi ce fut un thérapeute, mais pour quelqu’un d’autre un coach pourrait suffire. Tout dépend des cas.

Cette jeune femme nous prouve qu’il n’est jamais trop tard pour reprendre sa vie en main. Qu’en pensez-vous ?

* Attention, certains noms ont été modifiés pour respecter l’intimité de nos abonnés. Merci pour votre compréhension.

•••

L’organisation des activités personnelles et professionnelles semblent être l’une des clés du retour de la productivité.

Et vous ? Comment restez-vous motivé au quotidien ? Aidez vos proches en leurs partageant cet article.

À bientôt sur le blog.

Publicités

12 réflexions au sujet de “Flemme, procrastination : Maux, solutions et témoignage”

  1. Bravo, un très bel article! j’ai notamment beaucoup aimé lire le témoignage très inspirant de « Marine » qui nous montre que rien n’ai jamais perdu d’avance dans la vie, et qu’il ne faut pas hésiter à se faire aider quand on sent que c’est nécessaire. Un merveilleux message d’espoir qui redonne une dose de courage 🙂

  2. Hello,

    Je travaille en psy et lire que la procrastination s’apparente à la flemme, ça m’a interpellé de bon matin ! En effet, ça n’a rien à voir. C’est un peu du même acabit que de dire à un dépressif qu’il n’a qu’à se bouger… C’est une vision commune mais pas du tout médicale. C’est un terme galvaudé.

    La procrastination est justement – entre autres – un signe de la dépression. Avoir la flemme, c’est être fainéant. Ce n’est pas pathologique, tout au plus un trait de personnalité.

    Sinon, l’article est intéressant. 😉

    Bon dimanche.

    1. Coucou, en effet, ce sont loin d’être des synonymes. Les conséquences de la flemme sont rarement aussi dramatiques que celles de la procrastination.

      Merci d’avoir souligné cette différence en laissant un commentaire.

      À bientôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.