5 pléonasmes à éviter le jour de son entretien d’embauche

Cinq barbarismes à bannir !

 

Les barbarismes sont des fautes de langage grossières. Généralement, ils sont issus de la déformation du mot ou de l’expression d’origine.

Les pléonasmes, quant à eux, sont des erreurs courantes à l’écrit comme à l’oral. Ils alourdissent le discours et peuvent nuire à la crédibilité professionnelle dans le cadre des entretiens d’embauche.

Selon le Dictionnaire Larousse, le pléonasme est une « répétition dans un même énoncé de mots ayant le même sens, soit par maladresse (par exemple « descendre en bas »), soit dans une intention stylistique […]. ».

Comment améliorer sa syntaxe en arrêtant les redondances ?

Découvrons cinq pléonasmes à proscrire immédiatement.

checklist-3693113_960_720
Rejoignez aussi notre page Facebook : La petite rédactrice

 Au jour d’aujourd’hui 

Ce tic de langage existe depuis 1531 et n’a depuis jamais cessé de diviser les grammairiens.
Alors que certains sont horripilés par la répétition évidente du mot « aujourd’hui ». D’autres s’en accommodent et lui trouvent même une vertu stylistique.

Ainsi, Alain Rey, célèbre linguiste français signale que le terme « aujourd’hui » ne se rapporte pas systématiquement à la journée présente, mais plus largement aux temps présents.

Conseil de la rédac’ : Il suffit de remplacer l’expression par une autre plus courte.

Exemple : « À ce jour, nous n’avons toujours pas reçu de notification.  ».

 Voire même

L’adverbe « voire » provient du latin « verus » signifiant « vrai ». C’est pourquoi jusqu’à la moitié du XIXe siècle, il s’employait comme un homonyme du mot « vraiment ». Ainsi « voire même » signifiait à cette époque « vraiment même ».

Cependant, au XXe siècle « voire » a pris la même signification que « même » rendant l’expression d’origine lourde et dénuée de sens bien qu’elle soit encore tolérée aujourd’hui.

Conseil de la rédac’ : Il est possible de remplacer cette tournure de phrase par « et même ».

Exemple : « On est bête d’emblée, et même avec enthousiasme. » – Anne Barratin, De vous à moi, 1892.

Reporter à une date ultérieure

Ce pléonasme temporel est très répandu dans le jargon administratif. Pourtant, le terme « reporter » signifie « remettre à plus tard ».

Le plus intéressant, c’est que cette répétition incorrecte se décline en plusieurs variantes (« repousser ultérieurement », « ajourner à une date ultérieure », etc).

Conseil de la rédac’ : Pourquoi ne pas être plus concis en disant simplement « La réunion a été reportée. » ?

Exemple : « Il a reporté notre rendez-vous à jeudi. »

Un petit détail

Dans le Petit traité singulier des pléonasmes insoupçonnés, Jean-Loup Chiflet signale que l’origine du mot « détail » remonte au XIIe siècle. C’est à cette époque que l’expression « vendre à détails », c’est-à-dire par petites quantités, est apparue.

Un détail est donc toujours quelque chose de petit.

Conseil de la rédac’ : Il est plus simple et plus clair d’employer uniquement le mot « détail ».

Exemple : « Un détail nous saute aux yeux ! ».

Un bref résumé

D’après le centre national de ressources textuelles et lexicales, un résumé est une « présentation abrégée orale ou écrite qui rend compte de l’essentiel. ». Alors que ce qui est « bref » désigne aussi une synthèse.

Ce type de texte sera naturellement court.

Conseil de la rédac’ : Pour ne plus faire cette faute, il faut juste alléger la phrase en employant uniquement le mot « résumé ».

Exemple : « Faites-nous un résumé de la situation. ».

•••

Et vous ? Est-ce que vous faites des pléonasmes ? Lesquels avez-vous horreur d’entendre ? Dites-le nous en laissant un commentaire. 

À bientôt sur le blog.

8 réflexions au sujet de “5 pléonasmes à éviter le jour de son entretien d’embauche”

  1. Je dis souvent « juste un petit détail… », j’avoue 🙂 Cela dit, certains pléonasmes sont passés dans le langage courant, se sont installés dans notre façon de parler et nous n’y faisons plus attention.
    En revanche, quand j’entends quelqu’un dire « je monte en haut » ou « je descends en bas », ça me fait mal aux oreilles.
    Mais merci pour ces rappels. Je vais tenter d’avoir l’œil.. ou l’oreille !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.